Uncategorized

Update #24 / Mise à jour #24 (COVID-19)

visionnez-le à partir de votre navigateur. View this email in your browser La version française suivra COVID-19 Update #24
May 7, 2020 Previous Covid-19 UpdatesUpdate #12 – April 1, 2020Update #13 – April 3, 2020Update #14 – April 6, 2020Update #15 – April 9, 2020Update #16 – April 16, 2020Update #17 – April 20, 2020Update #18 – April 22, 2020Update #19 – April 23, 2020Update #20 – April 27, 2020Update #21 – April 28, 2020Update #22 – May 1, 2020Update #23 – May 6, 2020 In this updateStatus in Ottawa & OntarioNon-medical Masks and Face CoveringsPlan to Resume SurgeriesLimited Green Space in Parks Now OpenOntario Eases Restrictions on Retail StoresEmergency Orders ExtendedCHEO Virtual ERBeware of Scams During the COVID-19 EmergencyWho to Call?Covid-19 Self-Assessment ToolFederal Response InfoOttawa: COVID-19 Epidemiology UpdateOttawa Public Health (OPH) is transitioning to a new case management and reporting system. This transition will position OPH to better manage COVID-19 case volumes, facilitate remote work options for the case management team, and continue to uphold provincial reporting obligations. To support the transition, OPH is currently conducting quality assurance to validate the data in the new system. In the interim, a condensed report will be posted until the transition is complete.

The report includes the most current information available from the Ottawa Public Health COVID-19 Ottawa Database (COD) as of 2:00 p.m. on May 6, 2020. 1579 laboratory-confirmed cases, including 141 deaths, have been reported in Ottawa.This includes 21 new cases and 2 new death since the previous report.There are 24 ongoing outbreaks in institutions. Read the entire COVID-19 Epidemiology Update. Status of cases in Ontario  19,121Total number of cases13,569Resolved1,477Deaths1,033Hospitalized220In ICU155In ICU on ventilatorNumbers above were last updated on May 7, 2020, at 10:30 a.m.
https://covid-19.ontario.ca/ Overview With Respect to Non-Medical Mask and Face Covering Use Ottawa Public Health is encouraging the use of non-medical masks and face coverings in our community. Click here for an overview with respect to non-medical mask and face covering use.

There is also a list of local and Canadian vendors. Ontario Releases Plan to Resume Scheduled Surgeries and ProceduresHospitals must continue to maintain capacity to respond to COVID-19The Ontario government has developed a comprehensive framework to help hospitals assess their readiness and begin planning for the gradual resumption of scheduled surgeries and procedures, while maintaining capacity to respond to COVID-19. Timelines will vary from hospital to hospital and be conditional on approval by regional oversight tables involved with planning and coordinating Ontario’s response to COVID-19.The framework, A Measured Approach to Planning for Surgeries and Procedures During the COVID-19 Pandemic, contains clear criteria that must be met before hospitals can resume scheduled surgeries, including ensuring that the hospital and its region have the following:A stable number of COVID-19 cases;A stable supply of personal protective equipment;A stable supply of medications;An adequate capacity of inpatient and intensive care unit beds;An adequate capacity of health human resources; andThe availability of post-acute care outside the hospital that would be required to support patients after discharge.These criteria will ensure hospitals take a measured and responsible approach that prioritizes the health and safety of patients and health care workers, while maintaining plans to support long-term care homes in their region.As a first step, hospitals will need to assess if there is adequate staffing, equipment and other resources to resume scheduled care. This assessment will be revisited on a weekly basis to reflect changing needs and requirements, including responding to any COVID-19 surges that may occur locally.The framework also sets out the criteria for prioritizing surgeries such as:A patient’s condition;The type of procedure a patient requires and whether options for non-operative treatments exist;The associated risks of delaying a patient’s surgery; andThe resources required in terms of personal protective equipment, medications, intensive care unit beds, and other care requirements needed after an operation.Hospitals are also encouraged to look for opportunities to improve care delivery for scheduled surgical and procedural care. This could include using services that reduce patient time spent in acute care settings, the use of virtual care, care in the community, post-op remote monitoring programs, outpatient care, and the use of e-consults services, virtual medical assessments and triaging.Quick FactsThe criteria were developed under the advice and leadership of Ontario Health and reflects guidance from the Surgical and Procedural Planning Committee, whose membership includes a wide range of hospital leaders, health care experts and leading clinicians from across the province.Patients requiring non-emergency care can access physician care through telephone and video services. Patients can contact their physician for details or Telehealth Ontario if they do not have a family doctor.Emergent or urgent surgery and procedures have been continuing on a case-by-case basis, weighing the risk of further delay of treatment against the risk of proceeding and the risk of virus transmission.City permits limited use of spaces in City parks; use of playground equipment and park amenities remains prohibited The City, in consultation with Ottawa Public Health (OPH), is advising that the limited use of some spaces in City parks and beaches is now permitted. This does not include the use of sports fields and courts. Effective immediately, individuals and families can enjoy fresh air and some outdoor activities in City parks. Everyone must also comply with current prohibitions under the Provincial Emergency Orders, including the prohibition on organized public events, gatherings of more than five people, and entry to and use of certain outdoor recreational amenities.OPH continues to advise that limiting activities to members of your own household remains important to limit the spread of COVID-19 and save lives, and that physical distancing of at least two metres from non-household members be maintained during these activities.Examples of permitted activities for individuals in groups of up to five people or members from the same household include:Playing catch, kicking a soccer ball and throwing a footballFlying a kiteSitting on a blanket, grass or lawn chairExercising and stretching on a yoga mat, but not in a classLetting young children run and burn off some energyIf you are not with members of your own family, the Provincial Orders continue to restrict events and gatherings of more than five people and continue to prohibit the entry onto or use of all sports fields and courts (e.g.: football and soccer fields, ball diamonds, tennis courts and basketball courts), BMX and skate/board parks, all play structures and playgrounds, swings, benches, picnic tables, shelters, and off-leash dog areas.In addition, prohibited park use extends to all organized sporting activities and training, such as football, softball, ball hockey, soccer, ultimate frisbee and basketball – even if they are not being played on a court or sports field, as these activities do not allow for proper physical distancing.Also in accordance with the Provincial Orders, boat launches in parks remain closed and seasonal docks will not yet been installed. Launching any form of watercraft from any City park or beach remains prohibited for canoeists, kayakers and other watercraft enthusiasts.Ontario Further Eases Restrictions on Retail Stores and Essential Construction During COVID-19Retailers to follow health and safety guidelinesThe Ontario government is allowing all retail stores with a street entrance to provide curbside pickup and delivery, as well as in-store payment and purchases at garden centres, nurseries, hardware stores and safety supply stores. The business owners should review the health and safety guidelines developed by the province and its health and safety association partners.As early as Friday, May 8 at 12:01 a.m., garden centres and nurseries will be able to open for in-store payment and purchases, operating under the same guidelines as grocery stores and pharmacies. Hardware stores and safety supply stores will be permitted to open for in-store payment and purchases as soon as 12:01 a.m. on Saturday, May 9. On Monday, May 11 at 12:01 a.m., retail stores with a street entrance can begin offering curbside pickup and delivery, in accordance with the Ministry of Health’s Guidance Document for Essential Workplaces and occupational health and safety requirements.In addition to easing restrictions on retail, the government is also expanding essential construction to allow below-grade multi-unit residential construction projects like apartments and condominiums to begin and existing above-grade projects to continue. This will help clear the way for the housing and jobs our economy will need to support economic recovery from the impacts of the COVID-19 outbreak.Businesses must follow public health measures and should review the workplace safety guidelines, such as promoting physical distancing and frequent handwashing, sanitizing surfaces, installing physical barriers, staggering shifts, and using contactless payment options to stop the spread of COVID-19.The Ministry of Labour, Training and Skills Development, in partnership with Ontario’s health and safety associations, has released over 60 sector-specific health and safety guidelines, including guidelines for curbside pickup and delivery services. Business owners should review the guidelines and consult with local public health officials to ensure they have the information they need to protect workers, customers and the general public as the province prepares for the gradual reopening of the economy.The government’s Framework for Reopening our Province, which was released on April 27, 2020, includes guiding principles for the safe, gradual reopening of businesses, services and public spaces, and the criteria Ontario’s Chief Medical Officer of Health and health experts are using to advise the government on the loosening of public health measures, including emergency orders.Additional ResourcesHealth and Safety Association Guidance Documents for Workplaces During the COVID-19 OutbreakMinistry of Health’s Guidance Document for Essential WorkplacesLearn more about A Framework for Reopening our Province.See how your organization can help fight COVID-19.Learn more about Ontario’s Action Plan: Responding to COVID-19.Visit Ontario’s COVID-19 website to learn more about how the province continues to protect Ontarians from the virus.Emergency Orders Extended Until May 19On the advice of the Chief Medical Officer of Health, the Ontario government is extending all emergency orders that have been put in place to-date under s.7.0.2 (4) of the Emergency Management and Civil Protection Act until May 19, 2020.  CHEO becomes Canada’s first pediatric hospital offering a virtual Emergency Department CHEO’s Emergency Department is offering virtual appointments with a pediatric emergency physician for children and youth needing urgent, but not medically life-threatening, care — becoming Canada’s first pediatric hospital to do so.
 
CHEO’s Emergency Department is always open for in-person visits and we encourage anyone who needs in-person care to come. We are here and we are safe.
 
“Being the first pediatric hospital in Canada to offer virtual Emergency Department visits responds to a real need,” said Alex Munter, President and CEO of CHEO, a pediatric health and research centre in Ottawa. “In the past 60 days we’ve seen a significant decline in the number of kids and teens coming to our Emergency Department, and those who are coming are too often presenting with worse symptoms than we would normally see. Offering these virtual Emergency Department appointments as a pandemic initiative provides more choice, so every child or youth has access to the care they need during this extraordinary time.”
 
CHEO still asks that families first consult with their primary care physicians, providers and pediatricians, whenever possible, and to always follow their recommendations when advised to come in person to CHEO’s Emergency Department. 
 
To start, CHEO will offer 24 virtual appointments a day, between 9 am and 9 pm. These appointments will be conducted using secure video connections.
 
“Because this approach to emergency care hasn’t been done before, we will be learning to walk before we run. We will adjust as we go and appreciate families’ understanding as we do. We are also looking to them for guidance and feedback as we work to improve and expand this new service,” said Dr. Lindy Samson, Medical Chief of Staff for CHEO.
 
“This is not, in any way, meant to provide primary care. That is always best done by primary care providers in the community,” emphasized Dr. Samson. “This is a service for children and youth who require emergency care.”
  How it worksGo to www.cheo.on.ca, where you can submit an appointment request 24 hours a day.CHEO has developed a self-triage checklist that indicates whether a virtual appointment is right for them. CHEO always asks that families first consult with their primary care provider whenever possible.If you are requesting a virtual emergency visit, you will be asked to fill out a secure online form with more details.A CHEO registration clerk will contact you to schedule a virtual appointment. Between 7:30 am and 11:30 pm, you will receive a call back within 30 minutes. Response times overnight may take a bit longer.While we expect to be able to manage a good portion of the appointments entirely virtually, some families or youth will be advised to come to CHEO in person for further evaluation.

If you need urgent, in-person care our Emergency Department is always here for you. If you do need to visit in person, make sure to follow the physical distancing markers and put on a mask when you arrive. Beware of scams during the COVID-19 emergency The Ontario Energy Board (OEB) is aware of increasing efforts by scam artists attempting to take advantage of consumer uncertainty during this COVID-19 emergency. The OEB has taken steps to ensure that the power to your home or low-volume small business cannot be disconnected for non-payment by your utility until July 31, 2020.  If you receive a message, text or phone call from someone posing as a utility representative and threatening to disconnect your power, do not respond to it – contact your utility directly using the telephone number displayed on your bill. 
 
Consumer Tips: Beware of messages with COVID-19 in the subject line and claiming to be from your utility. There have been several reports of emails, texts and websites sharing fake information about bill relief programs, refunds and alternative payment methods during the COVID-19 emergency.Protect your personal information – Do not feel compelled to share your personal information. Your utility bill is private. It contains personal information like your account number and energy usage.Remain vigilant and continue to use safe web browsing and email practices.  Make sure you are accessing a safe and trusted source such as the utility’s website or call centre telephone number exactly as displayed on your bill.Consumers with questions or concerns about any suspicious communications claiming to be from their utility are also encouraged to contact the OEB. Call (Monday – Friday, 8:30 a.m. to 5:00 p.m.): 1-877-632-2727 (toll-free within Ontario) or 416-314-2455 (within Greater Toronto Area)Text: 1-844-621-9977 (toll-free within Ontario) or 416-544-5190 (within Greater Toronto Area)Email: consumerrelations@oeb.caConsumers concerned about any suspicious communications can also contact the Canadian Anti-Fraud Centre or call 1-888-495-8501. Learn more about how the OEB protects consumers.Find out if you qualify for special financial assistance programs for low-income customers.See what measures the OEB is taking in response to the COVID-19 pandemic.                       Interactive Self-Assessment Tool Now Available to Help Keep People Safe With the increasing severity of the Covid-19 outbreak, Ontario has now launched an enhanced and interactive self-assessment tool. Canada’s COVID-19 Economic Response Plan The Government of Canada is taking immediate, significant and decisive action to help Canadians facing hardship as a result of the COVID-19 outbreak.

On March 18, 2020, the Prime Minister announced a new set of economic measures to help stabilize the economy during this challenging period. These measures, delivered as part of the Government of Canada’s COVID-19 Economic Response Plan, will provide up to $27 billion in direct support to Canadian workers and businesses. Visit their website. Mise à jour #24 (COVID-19)
le 7 mai, 2020 Mises à jour précédentesCourriel #12 – le 1 avril, 2020Courriel #13 – le 3 avril, 2020Courriel #14 – le 6 avril, 2020Courriel #15 – le 9 avril, 2020Courriel #16 – le 16 avril, 2020Courriel #17 – le 20 avril, 2020Courriel #18 – le 22 avril, 2020Courriel #19 – le 23 avril, 2020Courriel #20 – le 27 avril, 2020Courriel #21 – le 28 avril, 2020Courriel #22 – le 1 mai, 2020Courriel #23 – le 6 mai, 2020Dans ce courrielLa mise à jour: Ottawa et en OntarioL’utilisation de masques non médicauxPlan de reprendre les chirurgiesAccès restreint des espaces verts dans les parcs sont maintenant ouvertsL’Ontario assouplit les restrictions sur les magasins de détailÉtat d’urgence prolongé jusqu’au 19 maiCHEOMéfiez-vous des escroqueries pendant la pandémie de COVID-19Qui appeler?Outil d’autoévaluation interactifInformations sur la réponse fédéraleMise à jour épidémiologique: OttawaSanté publique Ottawa (SPO) est actuellement en transition vers un nouveau système de gestion et de signalement des cas. Cette transition permettra à SPO de mieux gérer les volumes de cas de la COVID-19, de faciliter les options de travail à distance pour notre équipe de gestion des cas et de continuer à respecter nos obligations provinciales en matière de rapports. Afin de soutenir la transition, SPO procède actuellement à l’assurance de la qualité pour valider les données du nouveau système. Jusqu’à ce que soit terminé, SPO publiera un rapport condensé sur la COVID-19 à Ottawa.

Le rapport comprend les renseignements les plus récents disponible dans la Base de données d’Ottawa sur la COVID-19 (COD) en date du 6 mai 2020, à 14h00 1579 cas confirmés en laboratoire, dont 141 décès, ont été signalés à Ottawa.Ces chiffres comprennent 21 nouveaux cas et 2 nouveau décès depuis le rapport précédent.Il y a 24 éclosions en cours dans les institutions.Lire le Rapport complet. État des cas en Ontario 19,121Nombre total de cas13,569Guérisons1,477Décès1,033Hospitalisés 220À l’USI 155À l’USI sous respirateurLes chiffres plus haut ont été mis à jour pour la dernière fois le 7 mai 2020 à 10 h 30.
https://covid-19.ontario.ca/fr/index.fr.html L’utilisation de masques non médicaux et de couvre-visages Santé publique Ottawa encourage l’utilisation de masques non médicaux et de couvre-visages dans notre communauté. Le message suivant donne un aperçu de l’utilisation des masques non médicaux et des couvre-visages.

Il y a aussi une liste de vendeurs locaux et canadiens. L’Ontario dévoile son approche pour la reprise des opérations et interventions chirurgicales planifiéesLes hôpitaux doivent s’assurer d’être en mesure de continuer à gérer les cas de COVID-19Le gouvernement de l’Ontario a élaboré un cadre complet pour aider les hôpitaux à évaluer leur état de préparation et à commencer à planifier la reprise graduelle des opérations et interventions chirurgicales planifiées, tout en maintenant leur capacité de gérer les cas de COVID-19. Les délais varieront d’un hôpital à l’autre et seront assujettis à l’approbation des groupes de surveillance régionaux impliqués dans la planification et la coordination de la lutte contre le coronavirus en Ontario.Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd’hui de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, pour dévoiler les détails de ce plan.Le cadre, intitulé Une approche prudente pour la planification des opérations et interventions chirurgicales durant la COVID-19 (anglais seulement), énonce clairement les critères que les hôpitaux doivent respecter avant de pouvoir reprendre les opérations chirurgicales planifiées, notamment en s’assurant que le système régional et l’établissement lui-même :enregistrent un nombre stable de cas de COVID-19disposent d’un approvisionnement stable en équipement de protection individuelledisposent d’un approvisionnement stable en médicamentsont la capacité suffisante en lits d’hospitalisation et lits de soins intensifsont la capacité suffisante en personnel de la santépeuvent garantir que les patients recevront les soins non hospitaliers post-soins actifs appropriés après leur sortie de l’hôpital.Ces critères visent à assurer la mise en œuvre par les hôpitaux d’une approche prudente et responsable axée sur la santé et la sécurité des patients et du personnel de soin, de même que le maintien des plans locaux de soutien des foyers de soins de longue durée.Dans un premier temps, les hôpitaux devront évaluer si leurs effectifs, équipements et autres ressources sont suffisants pour reprendre les opérations et interventions chirurgicales planifiées. Cette évaluation sera renouvelée hebdomadairement afin d’ajuster l’approche à tout changement des besoins ou des exigences, y compris en ce qui a trait à la gestion de nouvelles éclosions de COVID-19 dans la collectivité.Le cadre définit également les critères pour établir l’ordre de priorité des interventions chirurgicales. Ces critères comprennent :L’état du patientLe type d’intervention dont il a besoin et la possibilité de lui offrir un traitement non chirurgicalLes risques associés au report de l’intervention chirurgicaleLes ressources nécessaires en matière d’équipement de protection individuelle, de médicaments et de lits de soins intensifs ainsi que les autres exigences en matière de soins post-opératoires.En outre, la province encourage les hôpitaux à chercher des possibilités d’améliorer la prestation des soins liés aux opérations et interventions chirurgicales planifiées. Il pourrait s’agir par exemple d’avoir recours à des services permettant de réduire le temps que les patients passent en unité de soins actifs, à des soins virtuels, communautaires ou ambulatoires, à des programmes de surveillance postopératoire à distance, et à des services virtuels de consultation, d’examen et de triage.Faits en brefLes critères définis dans le cadre ont été élaborés sur les conseils et la direction de Santé Ontario et tiennent compte des recommandations du comité ontarien de planification des opérations et interventions chirurgicales, qui comprend un large éventail de gestionnaires d’hôpitaux, d’experts en santé et de cliniciens de premier plan de toute la province.Les patients qui ont besoin de soins non urgents peuvent consulter un médecin par téléphone ou vidéoconférence. Pour en savoir plus, ils peuvent communiquer directement avec leur médecin de famille ou s’adresser à Télésanté Ontario s’ils n’en ont pas.Certaines opérations et interventions chirurgicales urgentes et très urgentes ont continué depuis le début de la crise, les décisions étant prises au cas par cas, en tenant compte des risques qu’entraînerait tout retard de traitement, des risques de procéder à l’intervention et des risques de transmission du virus.La Ville d’Ottawa permet l’utilisation limitée des espaces verts dans les parcs. L’interdiction d’utiliser l’équipement de jeu et les installations des parcs reste en vigueur. La Ville, en consultation avec Santé publique Ottawa (SPO) permet maintenant l’utilisation limitée des espaces ouverts dans les parcs et sur les plages. Cela n’inclut pas l’utilisation des terrains de sport et de balle. À compter de maintenant, les personnes et les familles peuvent profiter de l’air frais et faire certaines activités à l’extérieur dans les parcs municipaux. Tout le monde doit également respecter les interdictions en vigueur conformément aux décrets d’urgence de la province, notamment l’interdiction d’organiser des événements publics, de faire des rassemblements de plus de cinq personnes et d’accéder à certaines installations récréatives extérieures, et à les utiliser.SPO maintient que seuls les membres d’un même foyer doivent participer aux activités afin de limiter la propagation de la COVID-19 et de sauver des vies. SPO souligne également qu’il importe de respecter les mesures de distanciation physique adéquates et de se tenir à deux mètres les uns des autres.Voici des exemples d’activités autorisées pour des membres d’un même foyer ou des personnes formant un groupe de cinq personnes maximum :Se lancer la balle, botter un ballon de soccer et se lancer un ballon de footballFaire voler un cerf-volantS’asseoir sur une couverture, sur le gazon ou sur une chaise de jardinFaire de l’exercice et des étirements sur un matelas de yoga – non pas dans le cadre d’un coursLaisser les jeunes enfants courir et dépenser de l’énergieSi vous n’êtes pas avec les membres de votre famille, les décrets provinciaux imposent toujours des restrictions quant aux événements et aux rassemblements de plus de cinq personnes et continuent d’interdire l’accès ou l’utilisation relativement à l’ensemble des terrains de sport ou de balle (p. ex., les terrains de football, de soccer, de balle, de tennis et de basketball), des planchodromes, des structures et des terrains de jeux, des balançoires, des bancs, des tables à pique-nique, des kiosques de jardin et des aires réservées aux chiens sans laisse.Par ailleurs, l’interdiction relative à l’utilisation des parcs comprend toutes les activités sportives et séances d’entraînement organisées, comme le football, la balle molle, le hockey-ball, le soccer, le disque volant d’équipe et le basketball – même si ces activités ne sont pas pratiquées sur un terrain de sport ou de balle, car il est impossible de les faire en respectant les mesures de distanciation physique adéquates.Conformément aux décrets provinciaux, les rampes de mise à l’eau dans les parcs restent fermées et les quais saisonniers ne seront pas installés pour le moment. Il est toujours strictement interdit aux amateurs de canot, de kayak et d’autres embarcations de mettre à l’eau toute embarcation dans un parc ou sur une plage de la Ville.L’Ontario assouplit davantage les restrictions imposées aux commerces de détail et aux chantiers de construction essentiels durant la COVID-19Les détaillants devront suivre des consignes en matière de santé et de sécuritéLe gouvernement de l’Ontario autorise tous les commerces de détail dont l’entrée donne sur la rue à proposer la collecte en bordure de trottoir et la livraison. Il autorise également le paiement et les achats en magasin dans les jardineries, les pépinières, les quincailleries et les magasins de fournitures de sécurité. Les propriétaires de ces entreprises doivent prendre connaissance des consignes en matière de santé et de sécurité élaborées par la province et ses partenaires des associations de santé et de sécurité.À compter du vendredi 8 mai à minuit une, les jardineries et les pépinières pourront rouvrir leurs portes et accepter à nouveau le paiement et les achats en magasin, moyennant le respect des consignes de sécurité qu’appliquent déjà les épiceries et les pharmacies. À compter du samedi 9 mai à minuit une, les quincailleries et les magasins de fournitures de sécurité pourront rouvrir dans les mêmes conditions. À compter du lundi 11 mai à minuit une, les magasins de détail dont l’entrée donne sur la rue pourront commencer à offrir à leurs clients la collecte en bordure de trottoir et la livraison, en se conformant aux documents d’orientation du ministère de la Santé relatifs aux lieux de travail essentiels ainsi qu’aux exigences en matière de santé et de sécurité au travail.En plus d’assouplir les restrictions imposées aux commerces de détail, le gouvernement élargit la définition des chantiers de construction essentiels afin de permettre le début des travaux souterrains de construction d’immeubles résidentiels à logements multiples comme les immeubles à appartements et les condominiums et la reprise des travaux au-dessus du niveau du sol pour des projets de même nature. Cette mesure vise à favoriser l’emploi et à renforcer l’offre de logements afin d’appuyer la relance économique et d’atténuer les conséquences de la pandémie.Ces entreprises doivent respecter les mesures de santé publique et prendre connaissance des consignes en matière de sécurité au travail, notamment en favorisant l’écart sanitaire et le lavage fréquent des mains, en désinfectant souvent les surfaces, en installant des barrières physiques, en décalant les quarts de travail et en offrant des méthodes de paiement sans contact pour contribuer à arrêter la propagation de la COVID-19.Le ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences, en partenariat avec les associations de santé et de sécurité de l’Ontario, a publié plus de 60 documents d’orientation sectoriels en matière de santé et de sécurité, qui concernent notamment les services de collecte en bordure de trottoir et de livraison. Les propriétaires d’entreprises devront respecter cette orientation et peuvent consulter le responsable de la santé publique de leur région afin de s’assurer d’avoir tous les renseignements nécessaires pour protéger leur personnel, leurs clients et le grand public alors que la province se prépare à relancer progressivement l’économie.Le cadre visant le déconfinement de la province, publié par le gouvernement le 27 avril dernier, énonce les principes directeurs pour la réouverture progressive et sûre des entreprises et des espaces publics et la reprise des services. Il présente également les critères que le médecin hygiéniste en chef et les experts en santé de l’Ontario utilisent pour conseiller le gouvernement sur l’assouplissement des mesures d’urgence, y compris en ce qui a trait aux décrets d’urgence.Ressources additionnellesDocuments d’orientation des associations de santé et de sécurité de l’Ontario à l’intention des lieux de travail pendant la pandémie de COVID-19Document d’orientation sur la COVID-19 : lieux de travail essentielsDécouvrez le cadre visant le déconfinement de la province.Voyez comment votre organisation peut contribuer à la lutte contre la COVID-19.Consultez le Plan d’action de l’Ontario 2020 contre la COVID‑19.Consultez le site Web de l’Ontario pour en savoir plus sur la façon dont la province continue à protéger la population ontarienne de la COVID-19.État d’urgence prolongé jusqu’au 19 maiSe fondant sur les conseils du médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le gouvernement prolonge également jusqu’au 19 mai 2020 tous les décrets d’urgence qui ont été émis à ce jour en vertu de l’article 7.0.2 (4) de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence.CHEO devient le premier hôpital pédiatrique du Canada à offrir un service d’urgence virtuel Le Service des urgences de CHEO offre des rendez-vous virtuels avec un(e) urgentologue pédiatrique aux enfants et adolescents qui requièrent des soins urgents sans que leur vie ne soit menacée au plan médical – devenant ainsi le premier hôpital pédiatrique au Canada à le faire.
 
Le Service des urgences de CHEO est toujours ouvert pour les visites en personne et nous encourageons quiconque a besoin d’une visite en personne à venir. Nous sommes là et nous garantissons la sécurité de tous.
 
« Être le premier hôpital pédiatrique au Canada à offrir des visites virtuelles au Services des urgences répond à un besoin réel » de dire Alex Munter, président-directeur général de CHEO, centre pédiatrique en santé et recherche à Ottawa. « Lors des soixante derniers jours, nous avons constaté un déclin important du nombre d’enfants et de jeunes au Services des urgences, et ceux qui viennent présentent souvent des symptômes plus graves que ceux que nous verrions normalement. Offrir des rendez-vous virtuels au Service des urgences en tant que réponse à la pandémie offre plus de choix; de ce fait, tous les enfants et les adolescents ont accès aux soins dont ils ont besoin en ces temps extraordinaires. »
 
CHEO continue à demander aux familles de consulter premièrement leur médecin de famille, fournisseurs de soins primaires et pédiatres, quand il est possible de le faire et de toujours suivre leurs recommandations quand on leur conseille de venir en personne au Service des urgences de CHEO.
 
Pour commencer, CHEO offrira 24 rendez-vous virtuels par jour, entre 9 h et 21 h par le biais de connections vidéos sécurisées.
 
« Vu que cette approche envers les soins d’urgence est toute nouvelle, nous apprenons à marcher avant d’apprendre à courir. Nous apporterons les adaptations nécessaires au fur et à mesure et nous remercions d’avance les familles pour leur compréhension. Nous leur demanderons conseils et rétroinformation en vue d’améliorer et étendre ce nouveau service » indique la Dre Lindy Samson, médecin chef pour CHEO.
 
« Il ne s’agit absolument pas de prestation de soins primaires. C’est toujours le domaine des fournisseurs de soins primaires dans la communauté » insiste la Dre Samson. « Il s’agit d’un service pour les enfants qui ont besoin de soins urgents. »
Marche à suivreAllez sur www.cheo.on.ca, où vous pouvez soumettre une demande de rendez-vous 24 heures sur 24.CHEO a élaboré une liste de vérification d’auto-triage qui indique si un rendez-vous virtuel est approprié dans ce cas. CHEO demande toujours que les familles consultent d’abord leur fournisseur de soins primaires toutes les fois qu’il est possible de le faire.Si vous demandez une visite virtuelle pour soins urgents, on vous demandera de remplir un formulaire électronique sécurisé pour obtenir plus de détails.Un(e) commis à l’inscription de CHEO communiquera avec vous pour établir un rendez-vous virtuel. Entre 7 h 30 et 23 h 30, vous recevrez un appel de retour dans les 30 minutes suivantes. Les réponses pendant la nuit pourraient prendre un peu plus de temps.Bien que nous nous attendions à traiter bon nombre de rendez-vous entièrement de façon virtuelle, on demandera à certaines familles ou jeunes de se présenter en personne à CHEO aux fins d’évaluation plus poussée.
 
Si vous avez besoin de soins urgents en personne, notre Service des urgences est toujours là pour vous. S’il vous faut vraiment venir en personne,  assurez-vous de respecter les marqueurs de distanciation physique et de mettre un masque à votre arrivée. Méfiez-vous des escroqueries pendant la pandémie de COVID-19 La Commission de l’énergie de l’Ontario (CEO) est consciente des tentatives de plus en plus régulières menées par des escrocs pour profiter de l’inquiétude des consommateurs pendant cette pandémie de COVID-19. La CEO a pris des mesures pour s’assurer que les particuliers et les petites entreprises ayant une consommation de faible volume ne soient pas débranchés pour défaut de paiement de leurs factures, ce jusqu’au 31 juillet 2020. Si vous recevez un message, message texte ou appel téléphonique de quelqu’un se faisant passer pour le représentant d’une entreprise de services publics et menaçant de débrancher votre alimentation électrique, n’y répondez pas, communiquez directement avec votre fournisseur de service public en composant le numéro de téléphone inscrit sur votre facture. 
 
Conseils aux consommateurs : Méfiez-vous des messages dont l’objet de courriel est COVID-19 et qui prétendent émaner de votre fournisseur de service public. Nous avons été informés du fait que plusieurs courriels, messages textes et sites Web propagent de fausses informations au sujet de programmes d’allègement, de remboursements et de méthodes de paiement alternatives pendant la pandémie de COVID-19. Protégez vos renseignements personnels – ne vous sentez pas obligés de partager vos renseignements personnels. Votre facture d’électricité est confidentielle. Elle contient des renseignements personnels comme votre numéro de compte et votre consommation d’énergie.Restez vigilants et continuez de recourir à des pratiques sécuritaires lors de la navigation Web et de l’utilisation de services de messagerie électronique. Assurez-vous que vous accédez à une source sûre et fiable telle que le site Web du fournisseur de service public ou que vous composez le numéro du centre d’appel exactement tel qu’il apparaît sur votre facture.Les consommateurs ayant des questions ou des préoccupations au sujet de toute communication suspecte prétendant provenir de leur fournisseur de service public sont également invités à communiquer avec la CEO. Appels (du lundi au vendredi, entre 8 h 30 et 17 h) : 1-877-632-2727 (sans frais en Ontario) ou 416-314-2455 (dans la région du Grand Toronto)Messages textes : 1-844-621-9977 (sans frais en Ontario) ou 416-544-5190 (dans la région du Grand Toronto)Courriel : consumerrelations@oeb.caLes consommateurs préoccupés par toute communication suspecte peuvent également communiquer avec le Centre antifraude du Canada ou composer le 1-888-495-8501. Cliquez ici pour en savoir davantage sur la façon dont la CEO protège les consommateurs.Renseignez-vous pour savoir si vous êtes admissible aux programmes d’aide financière spéciaux destinés aux consommateurs à faible revenu.Cliquez ici pour prendre connaissance des mesures prises par la CEO en réponse à la pandémie de COVID-19.                       Un outil d’autoévaluation interactif est maintenant disponible pour aider la population à rester en sécurité Avec la gravité croissante de l’éclosion de COVID-19, l’Ontario a procédé au lancement d’un outil d’autoévaluation amélioré et interactif. Plan d’intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19 Le gouvernement du Canada prend des mesures immédiates, importantes et décisives pour venir en aide aux Canadiens aux prises avec des difficultés à cause de l’éclosion de la COVID-19. Le 18 mars 2020, le premier ministre a annoncé une nouvelle série de mesures économiques en vue de stabiliser l’économie pendant cette période difficile. Ces mesures, dévoilées dans le cadre du Plan d’intervention économique du Canada à l’égard de la COVID-19, fourniront jusqu’à 27 milliards de dollars en soutien direct aux travailleurs et entreprises canadiens. Lire la suite…Copyright © 2020 Stephen Blais, MPP, All rights reserved. Tous droits réservés.